Lifestyle

 Top chrono, c’est parti !

12 décembre 2015

Une vie à 100 à l’heure.

On m’a plusieurs fois demandé à quoi ressemblait ma journée, alors voici un petit aperçu. 😉

Ma journée commence à 6h15, heure où mon Iphone me chante « Blank Space » de Taylor Swift. Après un petit déjeuner très équilibré –‘ (café, 2 brioches au lait + beurre et 1 jus d’oranges) il est 6h30, je file à la salle de bain et le dressing  pour me préparer et me rendre présentable. 7h05, je suis enfin prête, « Ado » sous le bras, clé de voiture en main, nous filons au collège.

Je prends l’autoroute la A89, pas de bouchon, j’arrive 35mn plus tard aux Allées Tourny pour y déposer « l’Ado » qui a gardé pendant tout le trajet, ses écouteurs aux oreilles. J’adore les conversations de cette petite le matin 😀

Bien, ce n’est pas tout, retour à la case départ ! Et oui, je vis à 50m de mon lieu de travail mais je dois me faire 35mn de trajet aller et 35 mn retour pour le collège et oui, il ne faut pas oublier que la demoiselle doit aussi rentrer à la maison en fin de journée après sa journée harassante.

J’arrive aux environs de 8h00 au bureau et c’est là que commence MA journée harassante à moi.
Coups de fils, mails, factures, règlements, contrats, rendez-vous, social et j’en passe et c’est comme ça toute la journée. Bref, un café, deux, trois s’imposent.

La journée professionnelle peut se terminer vers 18h comme 19h pour laisser place à la vie de maman et femme au foyer. Bien entendu, il est difficile pendant ces périodes de fêtes, qui pour nous sont très importantes, qu’il est compliqué d’allier vie professionnelle, famille et blog :). De plus, l’hiver commence à s’installer, la fatigue, bref, je n’ai qu’une envie, c’est de rentrer rapidement chez moi, prendre un bon bain, et enfiler mon pyjama.

Ok, il reste encore le diner à préparer, assez rapide en cette période (chacun se fait son plateau TV)à déguster au coin de la cheminée. Diner, qu’il nous arrive parfois avec « l’Ado », de prendre seules car Monsieur est encore au bureau à 21h00…plus, toujours plus.
Alors, imaginez quand le week-end arrive, je n’ai qu’une envie, enfiler une tenue décontracte et ne plus quitter mon canapé, ma cheminée et mes coussins douillets. Un week-end cocooning. Voilà !

Allons, ne pas se plaindre, je ne suis certainement pas la seule au monde à vivre à 100 à l’heure 😉
Merci d’avoir pris le temps de me lire.

Lou

 

Vous pourriez aimer aussi

3 Commentaires

  • Répondre lesfantaisiesdesila 13 décembre 2015 at 0 h 58 min

    On a des rythmes de fous! Et se poser chez soi est devenu un luxe! Bon courage pour cette période intense!

  • Répondre miss.radis 14 décembre 2015 at 23 h 37 min

    Coucou,
    Tu es comme Zébulon, tu es montée sur ressorts  » Tourniqueti-tourniqueton » et pour le bon fonctionnement de ta mécanique, il faut bien tout ça pour rehuiler le tout.
    Tourniqueti-tourniqueton, un petit bond et tout repart.
    Oups! Bonsoir mon Zébulone.

    • Répondre loubabiolle 15 décembre 2015 at 14 h 23 min

      Valérie, c’est incroyable mais le surnom de Monsieur est Zebulon ! 😀 C’est très drôle tout ça. Bisous

    Leave a Reply