Humeurs

Octobre Rose: Cancer du sein

5 octobre 2016
ruban rose

Cancer du sein

Octobre rose, c’est tous les ans au mois d’Octobre

C’est le mois du Ruban Rose, Octobre Rose, et oui, encore lui 🙂

« 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein.
Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie. »

Source  Cancer du Sein.org

Le cancer, cela n’arrive pas qu’aux autres, alors qu’on se le dise !

J’en ai vécu deux à quelques mois d’intervalle; celui de mon père et le mien…justement, le cancer du sein. J’avais alors 29 ans et une petite fille de 2 ans 1/2.
19 ans se sont écoulés depuis mais je garderai en moi pour toujours et comme ci c’était hier, les traitements, les douleurs et l’ambiance qui régnait à la maison.

Une petite boule d’environ 25mm sur le haut du sein. Pas de douleurs. Aucune gêne, mais toujours là ; présente malgré tous les traitements testés pour essayer de la faire disparaitre. En vain ! C’était en mars 97, en juin, je me faisais opérer.
Je me souviens de ce que m’avait dit, juste avant de m’endormir, la Professeur qui m’avait opéré à l’Institut Bergonié (Elle avait 30 ans…); « croisons les doigts, si c’est une papillomatose juvénile, cela ira vite dans le cas contraire, nous devrons retirer la chaine ganglionnaire et vous aurez le bras tendu au réveil ».
Oups…J’avais le bras tendu au réveil.

Le traitement

La radiothérapie, ce n’est rien, mais la chimiothérapie, ce fut l’angoisse. Les effets secondaires : nausées, vomissements, anorexie, asthénie, perte de poids, perte de cheveux… D’ailleurs, c’est surtout ce point qui m’a beaucoup marqué. J’avais de beaux cheveux et devoir les couper courts puis me retrouver avec plus un poil sur « le cailloux » a été plus terrifiant que l’annonce de la maladie.
Verdict au réveil: « C’est un carcinome canalaire infiltrant atypique de Grade III sans métastase ganglionnaire, récepteurs hormonaux positifs ».
Heu ? Et ça doit me rassurer ça ? Bien sûr !Même si c’est un grade III, la chaine ganglionnaire est saine, le « crabe » n’a pas eu le temps de se propager ! Ouf !!

Il faut savoir, qu’aucune femme de ma famille n’avait été touchée par ce mal, en tout cas le plus loin que l’on puisse se souvenir et puis, je ne suis pas porteuse du gène BRCA1 ou du BRCA2.

R2D2 ?

Une recherche de surexpression de l’oncogène HER2 a été faite.
Conclusion: Présence d’une surexpression forte (+++) de l’oncogène HER2.
Et c’est quoi ce oncobidulemachinchose ??
« Chaque cellule normale constituant la glande mammaire contient deux copies du gène HER2 qui contribue aux fonctions cellulaires normales par l’intermédiaire de la protéine ou récepteur HER2 situé à sa surface. En revanche, dans une cellule cancéreuse, il peut se produire une augmentation du nombre de copies du gène HER2 et donc de la quantité de protéine correspondante à la surface cellulaire. C’est ce qu’on appelle une surexpression du gène HER2, considérée comme étant de mauvais pronostic ».
Source: « NotreFamille.com » Et là ?? Ca doit aussi me rassurer ??
La recherche du HER2 est aujourd’hui systématique chez les femmes atteintes d’un cancer du sein. Une fois le test établit cela permet d’adapter la bonne stratégie du traitement.

La vie en rose ?

Pendant mon traitement, il y a eu des hauts et des bas. Des arrêts et reprises de travail (important pour le moral, d’avoir une activité professionnelle, même si parfois c’était très difficile). Des rendez-vous et des traitements tous les 15 jours.
19 ans se sont écoulés. Un suivi est a faire tous les 2 ans (Echographie, mammographie, prise de sang).

Un cancer du sein avant 25 ans, c’est 2 à 5% de cas mais ça, on y pense jamais et on ne sait pas. On attend toujours 40 ans pour penser aux premières mammographie ou échographie, car avant 40 ans, les médecins préconisent l’échographie en plus d’une mammographie (les seins jeunes sont plus denses, il est plus difficile trouver une tumeur avec une mammographie).

Une petite anecdote: tous les deux ans, l’Institut Bergonié effectue une surveillance en contactant la mairie de mon domicile. « Pas de mention de décès en marge de l’acte de naissance de Madame. Nouvelle demande dans deux ans ».

Toutes chez le gyneco ! Ne repoussez pas.

Alors Mesdames, pensez-y ! Noter dans vos agendas une fois par an, mammographies, échographies et rendez-vous avec votre gynécologue. Ok, je vous comprends, un rendez-vous chez le coiffeur ou l’esthéticienne c’est quand même plus sympa !
Bref, ne repoussez pas, si l’on découvre une tumeur et qu’elle est prise à temps, vous êtes sauvées ! Je sais, ce n’est pas la première fois que l’on vous dit ça. Il faut que cela nous arrive pour ensuite se dire « Pourtant, j’étais bien au courant ».

Allez, la vie est belle, si parfois, alors profitons-en et n’oubliez pas de soutenir Octobre Rose.

Le ruban rose

Moi, j’ai ma broche ! Si vous voulez la votre, suivez le lien 😉
Mais un simple ruban rose et une épingle à nourrice peut très bien faire l’affaire pour marquer notre soutien à cette lutte contre le cancer du sein.

Cancer du seinSi vous aussi, vous souhaitez cette broche Ruban Rose, vous pourrez l’acheter sur le site de Estee Lauder au prix de 15€.

"Cette collection a été créée pour honorer le rêve d'Evelyn d'éradiquer le cancer du sein.
Pour tout achat d'un Pin's de la Collection Ruban Rose, Estée Lauder reversa une partie des bénéfices à la Breast Cancer Research Foundation® (Fondation pour la recherche sur le cancer du sein).
La BCRF est une organisation indépendante à but non lucratif, fondée en 1993 par Evelyn H. Lauder pour soutenir la recherche de pointe sur le cancer du sein dans le monde entier. Sa mission : la prévention et la guérison dans notre siècle."
Source sur le site d'estée Lauder.

Cancer du sein

Vous pourriez aimer aussi

14 Commentaires

  • Répondre Clacla 5 octobre 2016 at 9 h 30 min

    Merci Lou pour cette transmission intime…… Tu as raison, tant qu’on est pas touché on se sent invincible…… Une amie très chère à mon coeur termine juste sa radiothérapie ….Tes explications m’ont bien éclairé, encore MERCI !
    (Je vois mon gygy la semaine prochaine !! )

    • Répondre Loubabiolle 5 octobre 2016 at 10 h 50 min

      Bonjour Cla,
      Tout à fait. je n’aurais jamais cru un jour y passer…et puis c’est arrivé. J’ai essayé de le gérer avec force, car de toute façon, c’est là et on y peut rien, alors inutile de se lamenter et on continue.
      J’espere que ton amie s’en sortira. Soutiens la, c’est important.
      (Bien pour ton RDV !!!)
      Bises

  • Répondre Marie-Paule 5 octobre 2016 at 10 h 37 min

    Moi aussi j’ai vécu cela, à 39 ans, HER2 +++ également. Une lutte acharnée pour guérir et pour que cette cochonnerie de crabe nous gâche le moins possible la vie, à mes enfants, mon mari et moi. J’ai aujourd’hui 50 ans et ça va, surveillance tous les ans évidemment, c’est indispensable. Merci pour tes articles, ton partage, ton engagement…..

    • Répondre Loubabiolle 5 octobre 2016 at 10 h 55 min

      Bonjour Marie-Paul,
      39 ans, c’est jeune aussi. De toute façon, quoi qu’il arrive, il faut toujours se battre dans la vie.
      Le cancer m’a changé, il m’a rendu plus forte et je vois la vie différemment.
      Je te souhaite de ne plus à avoir à passer par cette épreuve, pour toi comme pour ta famille.
      Courage…
      Merci à toi.

  • Répondre Solange 5 octobre 2016 at 18 h 20 min

    CC ma belle,
    Merci pour ton témoignage poignant, tu es une battante et je comprends mieux pourquoi maintenant, j’ai ma meilleure amie qui est passée par là, il y a 16 ans maintenant mais ce fut une période difficile pour elle et moi je ne savais pas comment l’aider, elle va bien aujourd’hui c’est le plus important et elle est d’un optimisme contagieux, elle rayonne.
    Je vais aller acheter cette jolie broche pour soutenir cette cause.
    Bonne soirée,
    Bises

    • Répondre Loubabiolle 5 octobre 2016 at 18 h 51 min

      Coucou Solange,
      Lorsque j’étais malade, je ne voulais pas que l’on me plaigne, d’ailleurs, à mon avis, ce n’est pas la bonne solution pour aider un malade.
      Bien au contraire, il ne faut pas l’enfoncer mais lui montrer que la vie continue que c’est ainsi, et que la machine à remonter le temps n’existe pas.
      Faire au mieux tous les jours même si l’on manque de force…
      Cette broche est jolie et IN DE MO DA BLE !! 😉
      Bonne soirée ma belle,
      Bises,

  • Répondre Marie-France (reves_of_marie) 6 octobre 2016 at 10 h 45 min

    Un beau témoignage que tu nous transmets ! C’est vrai que lorqu’on est jeune , on n’y pense pas … et les jeunes femmes qui n’ont pas encore eu d’enfants se font très peu suivre. J’ai le cas avec ma propre fille de 29 ans, qui vit en couple , mais n’a pas d’enfants, elle prend un contraceptif… c’est un supplice pour elle de consulter un gynéco et il faut tout le temps que je lui rappelle de prendre un RV ! Mon fils a perdu une amie de 25 ans à la suite d’un cancer du sein. Il faut aider la recherche mais il faut faire plus de prévention chez les jeunes aussi! Je soutiens ton combat en achetant ce joli ruban rose E.Lauder ! Bises

    • Répondre Loubabiolle 6 octobre 2016 at 11 h 14 min

      Bonjour Marie-France,

      De plus en plus de jeunes femmes sont touchées par ce mal.
      Je suis d’accord avec toi, il n’y a pas assez de prévention pour les moins de 40 ans et tout ça par que cette tranche d’âge ne représente que 2% environ !
      Ma fille ainée se fait suivre tous les ans depuis ses 18 ans; même si elle n’apprécie pas, elle le fait car elle sait ce qu’il peut arriver par négligence.
      Tu as raison d’insister et surtout lui faire comprendre que pris à temps, on en guérit !
      Merci pour to soutien.

      Bonne journée,
      Bises

  • Répondre loulou24 6 octobre 2016 at 16 h 45 min

    Quoi de dire, un beau témoignage qui montre la femme incroyable que vous êtes. Un personne forte et qui croque la vie à pleine dent. Je vais également acheter ce joli ruban rose pour soutenir cette cause.

    • Répondre Loubabiolle 6 octobre 2016 at 18 h 30 min

      Coucou ma Loulou24 !
      C’est gentil ce que tu dis là 🙂 Ca doit être mon coté râleur qui me donne cette force 😉
      C’est une excellente idée, c’est pour une bonne cause et puis elle est jolie et indémodable 🙂

  • Répondre Sylvie, Enfin moi 6 octobre 2016 at 23 h 04 min

    Bravo, un article qui nous mobilise
    Bises

    • Répondre Loubabiolle 7 octobre 2016 at 8 h 43 min

      J’espere que cela pourra aider. 🙂
      Merci à toi d’être passée,
      Bon vendredi
      Bises

  • Répondre JANY MARTIN 13 octobre 2016 at 15 h 22 min

    Merci de te livrer à nous et bravo pour ton courage, mais tu sembles invincible et tu dois l’être !
    j’ai des amies touchées par cette fichue maladie, il faut se battre car c’est un sacré fléau !
    Gros bisous Adélia !
    N’oubliez jamais la prévention les filles , c’est très important !!!

    • Répondre Loubabiolle 13 octobre 2016 at 18 h 02 min

      Invincible, je ne sais pas. Je pense qu’il ne faut pas jouer avec sa santé. Il faut se prendre en charge à la moindre alerte, ne pas attendre.
      J’ai eu aussi beaucoup de chance, d’avoir (car elle me suit tjrs) une bonne gynécologue et d’être allée dans un centre réputé de Bordeaux.
      Tu as raison, la prévention c’est très important.

      Je t’embrasse

    Leave a Reply