Lifestyle Mode

Du rose et du grey: Adieu complexe, vive la liberté

7 octobre 2018
ruban rose et nuisette grey

Ruban Rose et Nuisette Grey

Le mois d’octobre est le mois du rose.  Rose comme le joli ruban emblème pour la lutte contre le cancer du sein.

Du cancer, j’en ai souffert (je vous en parle d’ailleurs sur l’article Octobre Roseet en « souffre » encore parfois car j’en ai gardé les stigmates sur ma peau (tatouage de radiothérapie, chirurgie d’exérèse des ganglions…) mais aussi quelques complexes ou plutôt, un complexe (je me lance, je vous dis tout); celui de la taille de mon sein après mon traitement de radiothérapie. 

Au diable les complexes, j’ai donc intitulé cet article Ruban Rose et Nuisette Grey, voyez pourquoi, ça se passe plus bas 🙂

Façon Pablo

Il n’est pas facile d’avoir une petite poitrine. 85B, oui, je trouve que c’est petit à mon goût. Nous en avons toutes un plus petit que l’autre, (je parle du sein, pour ceux qui sont déjà perdus) on est d’accord, mais pourquoi faut-il que ce soit dans le plus petit où le « crabe » décide d’élire domicile ?
Pour nous emmerder, ça nous l’avions bien compris parce que trop de bonheur c’est nul !

Et puis, le petit coup de bistouri n’a pas aidé et la radiothérapie à fait le reste (à la fin du traitement la fibrose radio-induite, qui rend le sein plus petit). Je me retrouve donc 21 ans plus tard, à complexer sur mes seins à la Picasso, rembourrage, coque, push-up…bref, je cache. ET je m’estime heureuse, nombreuses femmes n’ont pas eu la chance que j’ai d’avoir pu conserver les deux seins.

La cinquante révolutionnaire 

C’est à l’occasion du shooting de Dordogne in Pink, que je me suis sentie pousser des ailes. Une envie de prouver qu’à mon âge, je pouvais très bien porter le body rose pour une bonne cause. Outch…body ? Bin oui, body = pas de soutif étant donné que c’est un sous-vêtement. Bonne cause, ou pas, je garde tout et je ferai surtout bien attention que l’on ne voit pas trop mes seins, je me tiendrai de biais, de coté…ça va passer.

Et c’est un peu avant l’été que j’ai craqué pour un « petit » soutif tout mimi en forme de triangle avec de la dentelle partout, qui ne tient rien du tout tellement il est petit. Du jour au lendemain je suis passée du soutif spécial commando renforcé au « string ficelle » du soutif !

Ca à du bon, la cinquantaine !

Adieu complexe

ruban rose et nuisette grey

Pour illustrer Octobre Rose, j’ai placé sur mon compte Instagram une photo de moi chemise ouverte. J’ai longuement réfléchi à savoir « osée » ou « pas osée » ?! De même qu’attendre aussi que mon chéri me donne son aval. Après tout, ce n’est pas plus osé qu’une photo en maillot de bain ! Si ?!

Mais au fait ? A quoi ça sert de se mettre des limites ? Il est quand même bon parfois de lâcher prise, de profiter et de laisser ses complexes au placard. D’oublier les « qu’en dira t-on » ou tout simplement de ce que l’on croit que les autres pensent de nous (vous me suivez ?) ! 

Et c’est sans complexe et sans soutif que j’ai choisi de vous présenter les photos qui illustre cet article, dans une nuisette élégante et sensuelle avec son empiècement à bretelles et dos en guipure, de ma marque chouchou,  Blancheporte.

Une pensée pour  mon amie Sylvie #fuckcancer. Surtout garde le moral, prends soin de toi, c’est important, ai toujours confiance et n’oublie pas, nous sommes avec toi.💕

Mille mercis Pauline pour ces photos pleine de douceurs, t’es trop forte 💕@Pauline Maroussia P – Photographe bordelaise :

« Avoir confiance en soi. Aimer son corps. Être bien dans sa peau. S’aimer tel que l’on est, ce n’est pas facile. S’aimer en photo est encore plus difficile. Surtout lorsque notre corps est notre ennemi, lorsque nous n’avons pas confiance en nous. » « L’une des meilleures thérapies pour changer notre regard sur nous-mêmes me semble être la photographie. La vraie photographie. Celle qui fait ressortir nos failles, nos cicatrices et nos forces. Celle qui dévoile nos défauts et souligne notre beauté. Pour se dévoiler plus que d’ordinaire, sans filtre. »

 

ruban rose et nuisette grey

ruban rose et nuisette grey

Nuisette grey et linge de lit – Blancheporte MERCI ma Fée

Vous pourriez aimer aussi

40 Commentaires

  • Répondre Janachète 7 octobre 2018 at 19 h 27 min

    Tu as vaincu ce crabe et c’est le plus important !
    Tu n’as pas de complexe à avoir . Je préfère les petits seins aux gros . C’est très personnel .
    Ces photos en nuisette sont superbes . La nuisette aussi .
    Et tu vois pour Octobre rose je n’ai pas hésité à te suivre et montrer mon soutif .
    Merci pour ton témoignage.
    Gros bisous et belle soirée Adélia !

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 40 min

      Oui Jany et je croise les doigts pour ne pas à avoir à recroiser sa route, même si le gène est en moi.
      Comme je le disais à Isabel, il est vrai que les gros seins c’est encombrants (je me contente comme je peux 😀 )
      Tu as bien fait pour la chemise, ton soutif était superbe ! Et puis…ça ou un maillot…Et au moins c’est pour une bonne cause.
      Je t’embrasse.

  • Répondre Jo ridee rieuse 7 octobre 2018 at 20 h 05 min

    Ça n arrive pas qu aux autres. J ai connu l attente avant une biopsie, les contrôles tous les ans.
    Ce n etait pas grave, juste à surveiller.
    Alors on surveille avec application et j en parle à mes filles. On a aussi un devoir d information.
    Tes photos sont tres jolies.

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 47 min

      Non, Jo ça n’arrive pas qu’aux autres, il faut arrêter de jouer à l’autruche.
      La surveillance est importante et puis la médecine a fait de bons progrès et si tout est prit à temps, on en guérit.
      Merci pour Pauline, c’est une très bonne photographe.

  • Répondre Corinne 7 octobre 2018 at 20 h 06 min

    Bonjour Adélia, c’est difficile de commenter et de donner notre avis sur un article si personnel. Bravo pour ton courage, bravo pour avoir éradiqué la maladie et bravo pour ta joie de vivre. Tu n’as aucun complexe à avoir et petits ou gros seins, peu importe, l’important est ailleurs. Les photos sont superbes et ton billet bouleversant. Belle soirée

    • Répondre Lou 10 octobre 2018 at 9 h 38 min

      Merci infiniment Corinne pour ton message.
      La maladie n’est pas facile à vivre et l’après non plus d’ailleurs. On « mûrit », on en sort changé. J’ai eu la chance de pouvoir m’en sortir car j’ai été soignée à temps d’où l’importance de se faire dépister sans attendre.
      Merci pour les photos, merci pour Pauline.
      Belle journée pluvieuse.

  • Répondre Hélène 7 octobre 2018 at 20 h 10 min

    Bonsoir, très émouvant ton article. J’aime ta sincérité, ta douceur à travers tes mots… Merci pour ce témoignage. Tu as vaincu cette maladie avec courage…je suis d accord avec toi pour ta photo insta que je trouve très belle. Sensuelle et en même temps « class » Tu as bien d oser. J’ai pensé moi aussi choisir de la lingerie dans mes coups de cœur Blanche Porte, pas osé. Tu as bien fait et surtout fait un très bon choix. Belle soirée jolie Adelia. Bises d Hélène

    • Répondre Lou 11 octobre 2018 at 11 h 26 min

      Bonjour Hélène,
      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me touche aussi.
      Je pense qu’à un moment donné, il faut savoir oser. Montrer de la lingerie, pourquoi cela doit il être uniquement réserver aux 20/25ans ?!
      A t on l’habitude de nous montrer en permanence sur les réseaux à moitié dénudée ? Non, je ne pense pas. Et puis, là ce n’est pas pour n’importe quoi mais pour illustrer une cause et pas n’importe laquelle.
      Je t’embrasse.

  • Répondre Géraldine Parisiennedelux 7 octobre 2018 at 20 h 31 min

    Quel bel article qui sonne tellement juste, écrit avec finesse et humour !
    Tu es une belle personne, et bravo à ton mari qui a tout compris.
    Douce soirée Adélia
    Géraldine

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 52 min

      Merci Géraldine.
      Je n’avais pas envie de me prendre au sérieux même si le sujet l’est.
      Pendant tout mon traitement (1an), je n’ai jamais été sérieuse ! J’ai continué à vivre en essayant de faire comme d’habitude même si entre deux traitements j’étais sous la barre 0 coté moral.
      Laurent est adorable et n’a pas besoin qu’on lui explique longtemps. Par respect pour lui, je lui avait quand même posé la question.
      Merci Géraldine,
      Je t’embrasse.

  • Répondre isabel kehr 7 octobre 2018 at 21 h 27 min

    Très touchant ton article. Je te trouve magnifique, petits seins ou pas !
    Belle soirée,
    bises

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 36 min

      Merci beaucoup Isabel.
      Les photos de Pauline mettent bien en valeur, elle est très douée 🙂 Et puis en définitive, les gros seins c’est encombrants 😀
      Bises à toi aussi.

  • Répondre allymac_b 8 octobre 2018 at 7 h 15 min

    Tes mots sot touchants… tu te mets à nu (sans mauvais jeu de mots) et tu te dévoiles tout en pudeur et délicatesse. Les épreuves laissent parfois des traces mais elles nous font grandir et nous rendent plus forte. Bravo pour ce courage face à la maladie et ses « après ».
    Tes photos sont superbes et celle d’insta en chemise blanche est tout simplement magnifique à mes yeux.
    Je me permets de t’embrasser très fort.
    Valérie.

    • Répondre Lou 10 octobre 2018 at 9 h 34 min

      Merci beaucoup Valérie.
      Ce n’est pas toujours facile de parler de choses aussi intimes, mais c’était pour moi, ça me libère !
      La photo d’instagram est un message, aucune vulgarité mais encore une fois, la décision n’a pas été facile, je reste quelqu’un de pudique…si, si 🙂
      Merci beaucoup Valérie, au plaisir de te rencontrer.
      Je t’embrasse aussi.

  • Répondre solange 8 octobre 2018 at 8 h 22 min

    Bravo Adelia tu es magnifique et j’ai appris récemment ton histoire et le dépistage le fait d’en parlé est très important car il n’y a pas d’âge pour être atteinte d’un cancer et je sais pour l’avoir vécu de près!
    Je te fais de très gros bisous

    • Répondre Lou 10 octobre 2018 at 9 h 28 min

      Merci Solange, cette histoire date mais il y a toujours cette épée au dessus de ma tête, alors je fais avec car il n’y pas d’autre solution.
      Et non…il y a pas d’âge :/
      Des gros bisous aussi.
      Belle journée pluvieuse.

  • Répondre Bouchine 8 octobre 2018 at 8 h 46 min

    Ton article est à la fois très beau et très émouvant.
    Bravo pour ta sincérité, ton combat gagné contre cette saleté de cancer …et aussi pour ces jolies photos!
    Bon début de semaine!

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 34 min

      Merci Beatrice.
      Ce n’est pas toujours facile de « se mettre à nu », c’est très personnel mais ça me touche et si cela peut aider alors, pas de complexe à avoir.
      belle journée,

  • Répondre laurence van loo 8 octobre 2018 at 9 h 01 min

    Oh je te reconnais bien là : oser, lacher, prendre des risques ! Bravo pour cet article , j’adore : le ton, le contenu : humour, sincérité, emotion, gentillesse et compassion pour certaine qui en ont bien besoin . Merci Adélia pour ce bon moment que tu viens de me faire passer de bon lundi matin ! les photos et la nuisette sont en plus très jolies ce qui ne gache rien ….
    Je t’embrasse bien fort

    • Répondre Lou 11 octobre 2018 at 11 h 29 min

      Hello Laurence.
      OUI ! J’ose, je me lâche et je prends des risques mais c’est pour une bonne cause, et non la bonne cause n’a pas bon dos ! S’il y en a une que je soutiens c’est bien celle-ci ! Maintenant tu me connais 😀
      Merci pour Pauline, elle sait mettre en valeur les femmes un peu complexées comme moi. Et puis, elle aussi fait des choses formidables pour cette cause.
      Je t’embrasse.

  • Répondre Sandrine - 40andsowhat 8 octobre 2018 at 9 h 02 min

    Tu as bien raison, la vie est bien trop courte, parfois bien trop compliquée pour se mettre des complexes en plus dans le crâne ! Vivons libres dans nos têtes !

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 32 min

      Exactement. A quoi ça sert de se mettre des barrières aussi bêtes ? Comme ci celles que nous avions tous les jours et bien plus sérieuses, ne nous suffisaient pas !
      Des bises

  • Répondre Sylvie enfin moi 8 octobre 2018 at 11 h 54 min

    Cette série est absolument magnifique
    Tout autant que ton témoignage sans détour et sans filtre
    Bravo à toi de te livrer ainsi et d’oser
    Je te trouve très belle
    Surtout merci de tes mots, c’est grâce à vous tous que je me sens plus forte devant ce #fuckcancer
    Je t’embrasse

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 45 min

      Merci pour Pauline. Comme Laure, elle aime le naturel et pas de retouche photo.
      Ce n’était pas simple de me mettre à nu, mais c’était pour une bonne cause. Si c’était à refaire je le referais sans hésiter.
      Et tu sais, si besoin, je suis là !
      Je t’embrasse bien fort.

  • Répondre Pauline Maroussia P 8 octobre 2018 at 12 h 40 min

    Tu es superbe ! Très chouette article 🙂 merci pour ta confiance & tes jolis mots qui me vont droit au coeur !

    • Répondre Lou 9 octobre 2018 at 11 h 31 min

      Merci Pauline, c’est grâce à toi.
      Des bisous

  • Répondre Denise 8 octobre 2018 at 15 h 08 min

    Chère Adélia, quel magnifique récit, je t‘admire pour ton courage, ton honnêteté, ta force d‘aider les autres, ce n‘est toujours pas évident de parler ouvertement de cette maladie. Tes photos sont très belles, tu es très belle. J‘ai vécu à 20 ans et pendant 4 ans de très prés cette maladie qui a touché ma maman et en 1975 les thérapies étaient brutales et en plus les médecins n‘en parlaient pas ouvertement avec leurs patientes. Merci . Je ne me souviens pas avoir été satisfaite de mon corps, je trouve toujours quelque chose à redire, je crois que c‘est un truc de femmes ça . Bonne journée❤️

    • Répondre Lou 11 octobre 2018 at 11 h 41 min

      Merci ma chère Denise pour ton commentaire.
      A l’époque de mon traitement, le médecin me disait toujours : n’hésitez pas à en parler. Ne rester pas seule. Je sens que vous avez besoin de parler. Ah oui ?? Pourquoi ? Parce que je continue à rire ? Parce que j’arrive à mes traitements sans pleurer ?
      Il ne trouvait pas normal mon état de « je m’on foutisme » (pour lui). Car oui, pendant tout le temps de mon traitement, je n’avais pas eu besoin d’en parler ou de suivre une thérapie. Avant mon opération et même après, le chirurgien (une femme de 5 ans de plus de moi à l’époque) m’avait tout expliqué. La prise en main dans ce centre avait été au top. J’étais donc sereine.
      Toi et ta maman avaient eu beaucoup de courage et tu l’as certainement aidé comme tu as pu.
      Mes « petits » défauts (cicatrices…) font partis de moi des traces indélébiles pour me souvenir.
      Belle journée,

  • Répondre laurence 9 octobre 2018 at 15 h 06 min

    Adelia, j’admire ton courage, ta force, ton optimisme au travers de ce récit intime et de te livrer aussi sincèrement. Et je ne parle même pas de ta photo sur IG pour parler d’octobre rose et de dépistage. Bravo pour tout ça.
    Quant aux complexes, qui ne se trouve pas de défaut(s) et petits ou gros seins, « hélas », l’on doit faire avec ce que la nature et les gênes ont décidé de nous attribuer !
    Ma maman, à la veille de prendre sa retraite, a été dépistée d’un cancer du sein, avec ablation totale. 25 ans après, elle va bien mais toujours cette épée de damoclès au-dessus de la tête. C’est aussi ça l’après cancer, pour l’avoir vécu aux cotés de ma maman, l’on ne dort plus vraiment sur ses 2 oreilles…
    Merci encore à toi pour cette douce leçon de vie -:)

    • Répondre Lou 11 octobre 2018 at 11 h 20 min

      Merci Laurence, je ne suis pas la seule dans ce cas. Beaucoup comme moi se sont battus et se battent encore, la preuve ta maman.
      J’ai toujours été optimiste. Je n’aime pas me plaindre…enfin je râle beaucoup mais ça, c’est ma nature 😀 Je n’aime pas non plus ceux qui se plaignent et qui ne font rien pour avancer. La maladie, je l’ai appris j’étais allongée en salle de réveil. Je n’ai pas pleuré ni eu envie. C’était là, ça devait arriver.
      Quand à la photo, j’avais beaucoup réfléchi et puis, je l’ai placée comme un témoignage.
      Je t’embrasse et merci pour ton commentaire.

  • Répondre maryse 9 octobre 2018 at 16 h 19 min

    Vous êtes magnifique!!

    • Répondre Lou 10 octobre 2018 at 8 h 57 min

      C’est très gentil. Pauline c’est bien mettre en valeur. 🙂

  • Répondre Sandrine 9 octobre 2018 at 20 h 56 min

    Coucou adelia ! Un très bel article plein de sincérité … Je dois dire que ta photo publiée sur Instagram est très belle ! Pas du tout osée car c dans l’élégance mais surtout c’est un message positif donc pas de problème ! Merci pour ce beau partage

    • Répondre Lou 10 octobre 2018 at 9 h 24 min

      Coucou Sandrine, Mille mercis pour ton avis. Il est vrai que je suis (presque) toujours hésitante sur certaines choses…je fais, je fais pas…mais comme tu l’écris, il y a un message derrière cette photo, et il fallait que je e fasse.
      Des bises pluvieuses…

  • Répondre Clacla 15 octobre 2018 at 14 h 46 min

    Adélia , je ne sais pas si je t’ai un jour clairement exprimé mon admiration pour ton combat et pour ta force au quotidien. Je crois t’avoir dit plusieurs fois -tant mieux si je me répète- à quel point tu m’épates et à quel point tu es Belle, autant du dehors que du dedans. Ta bonté et tes engagements rayonnent au travers de ces photos (Merci Pauline !! ) et de ce texte à la fois pudique, intime et si Vrai.
    Merci d’être une lumière pour nous toutes. Je t’embrasse fort.
    Et j’aime beaucoup cette nuisette , je vais aller regarder son prix de suite !

    • Répondre Lou 15 octobre 2018 at 15 h 41 min

      Oui Clarisse, tu m’en a déjà parlé.
      Je suis très attachée à cette cause. C’est important et puis cette maladie peut être guérie si elle est prise à temps.
      Ce week-end mon association a organisé un évènement courses et marches au profit de la ligue. Nous avons eu 418 inscrits contre 157 l’année dernière. C’était incroyable et émouvant.
      La nuisette est a n prix abordable et tu as toujours des remises chez Blancheporte 😉
      Je t’embrasse aussi bien fort.

  • Répondre Visiteuse 18 octobre 2018 at 17 h 26 min

    Si cela peut vous consoler, l’avantage d’un petit bonnet est de ne pas subir la dure loi de la gravitation.
    En tout cas c’est ce que je me dis – Hihi …
    Très jolie nuisette divinement portée, et pas chère ce qui ne gâche rien.

    • Répondre Lou 18 octobre 2018 at 18 h 26 min

      mais vous avez raison, j’aurais dû y penser !
      Merci beaucoup pour votre passage par ici et pour la nuisette bien entendu
      Je vous souhaite une belle soirée.

  • Répondre ICA CAROLINE 29 octobre 2018 at 14 h 30 min

    Très beau témoignage d’une belle femme avec des mots simples et beaucoup d’émotions qui transparaissent sur ton doux et beau visage!
    Des moments comme ça sont toujours compliqués à dépasser….bravo pour ta belle énergie, ta confiance en la vie et merci de nous faire partager ce douloureux moment…
    Keep smiling and life is beautiful malgré tout, et c’est aussi une « miraculée » qui te dit ça…
    Belle journée
    IDA

    • Répondre Lou 31 octobre 2018 at 18 h 09 min

      Merci infiniment Ida pour ton compliment.
      Il faut savoir être forte dans ces moments là. Se battre, encore et toujours ! La vie est ainsi faite, malheureusement…
      Je te souhaite une bonne fin de journée,

    Leave a Reply